Santé

PMA : l’amendement qui change tout Commentaires fermés sur PMA : l’amendement qui change tout

PMA : l’amendement qui change tout

Posted on 13 Déc 2012

Le gouvernement ne s’opposera finalement pas à un éventuel amendement autorisant la PMA, dans la loi sur le mariage pour tous. Ben v’là aut’chose. Ceci dit, on ne devrait pas être surpris de ce revirement, le gouvernement démontrant depuis des mois son incapacité à s’opposer à quoi que ce soit, érigeant la recherche du consensus mou en modèle de gouvernance. Mais tout de même, la flambytude ne devrait pas exclure un minimum de cohérence. Le principal argument du mariage pour tous est de corriger une inégalité, les droits des citoyens ne devant pas dépendre de leur sexe. Dont acte. Pourquoi alors, dans la foulée, vouloir introduire de nouvelles inégalités, elles aussi basées sur le sexe ? Pourquoi accorder la PMA aux couples de femmes ne souffrant pas d’infertilité, et l’accorder aux couples hétérosexuels uniquement en cas d’infertilité pathologique médicalement diagnostiquée ? Pourquoi vouloir accorder le droit à la PMA aux couples de lesbiennes, et laisser les couples masculins sans un droit équivalent ? Bien évidemment, cette question nous amène tout naturellement vers l’ouverture de la Gestation Pour Autrui aux couples masculins, et ouvre un débat autrement plus complexe et, disons-le, plus clivant, que le mariage pour tous. Ce qui, avec le mariage pour tous, était une question assez simple d’égalité devant la...

Learn More

Pouvoir d’achat et précarité énergétique : une idée neuve, une idée simple

Posted on 30 Jan 2012

Dans le cadre de ses propositions sur la politique énergétique de la France, Hervé Morin émet une idéé simple, fondée sur un constat alarmant. Depuis un an, le prix de l’énergie a augmenté de près de 15 %, voire 20 % pour le gaz. Depuis 10 ans, le prix du pétrole brut a été multiplié par 5, celui du charbon par 2. Ces hausses impactent d’abord les personnes et les foyers les plus modestes, dont 3,5 millions sont en situation de précarité énergétique. Pour protéger les plus fragiles tout en  incitant les plus aisés à réduire leur consommation d’énergie et à la rendre plus responsable, Hervé Morin propose d’instaurer un tarif réduit de l’énergie, applicable aux particuliers, et non aux entreprises. Le principe est simple : les premières dizaines de kWh consommés, qu’ils soient électriques ou fossiles, doivent être proposées à des tarifs très peu élevés. Il s’agit en effet de répondre aux besoins vitaux : avoir un minimum d’eau chaude sanitaire, s’éclairer, alimenter le réfrigérateur… Ensuite, les prix augmentent par tranches : les consommations intermédiaires sont fixées à des coûts proches des coûts actuels ; enfin, plus on consomme, plus le prix unitaire est élevé, ce qui incite à une consommation responsable. Ajoutons qu’à titre personnel nous soutenons le déploiement...

Learn More

Proposition de loi contre la désertification médicale – la situation à Roubaix

Posted on 3 Nov 2011

Nous saluons la proposition de loi déposée aujourd’hui par Philippe Vigier, Député d’Eure-et-Loir, Secrétaire Général et Porte-Parole du Nouveau Centre, afin de lutter contre la désertification médicale. La désertification médicale n’est pas qu’un phénomène rural – de grandes villes sont touchées de plein fouet. A Roubaix, ville de 100.000 habitants, on compte 115 médecins généralistes, contre une moyenne de 162 pour 100.000 en France. Ce chiffre cache une réelle disparité entre les quartiers roubaisiens. A Barbieux, on compte 1,8 médecin généraliste pour 1000 habitants. Aux 3-Ponts, 0,4 pour 1000.   Epeule Pile 3-Ponts Roubaix France Généralistes/1000 habitants 1,2 1 0,4 1,2 1,6   Cul-de-Four Hommelet Barbieux Roubaix France Généralistes/1000 habitants 0,6 1,6 1,8 1,2 1,6 Ce sont les populations les plus pauvres et les moins mobiles qui souffrent le plus de la désertification médicale. L’égalité des droits et l’équilibre des chances passent par une politique volontaire, et la seule logique d’incitation financière adoptée au Parlement en juillet est clairement insuffisante. Communiqué officiel du Nouveau...

Learn More

Plan d’adaptation au changement climatique : en 2090, Roubaix-plage toute l’année?

Posted on 21 Juil 2011

Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté hier le plan français d’adaptation au changement climatique, qui fera l’objet d’un suivi annuel et d’une évaluation finale fin 2015, afin de préparer les plans suivants. La France est le premier pays européen à publier un plan d’une telle ampleur (230 mesures réunies en 80 actions), dans la lignée du Grenelle de l’Environnement, initié par Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Borloo. Le réchauffement climatique est considéré comme inéluctable. Même si l’ampleur et les causes restent l’objet de débats, les grandes tendances font l’objet d’un consensus. Il faut donc à la fois continuer la mobilisation pour en limiter l’ampleur, notamment à travers la réduction des émissions de CO², mais aussi nous adapter à l’augmentation des températures. Le plan d’adaptation détaille 230 mesures à cette fin, basées sur de nombreux constats, dont voici un échantillon : – la France connaitra un déficit de 2 milliards de m3 d’eau par an pour satisfaire les besoins de l’industrie, de l’agriculture (irrigation) et de l’alimentation en eau potable à l’horizon 2050 ; -le réchauffement des eaux de surface augmentera les risques de prolifération de micro-organismes, producteurs de toxines avec des effets directs ou indirects sur la santé. De nouveaux microorganismes à risques commencent à être décelés sur les côtes françaises ; -le changement climatique aura deux effets très contrastés sur la...

Learn More

C’est beau une ville la nuit…

Posted on 15 Juil 2011

Il est presque 21h, et je sors pour mon footing quotidien. A cette heure, j’évite les berges du canal et me décide pour un circuit en ville. Je descends tout droit jusqu’au Pile. Dans le terrain de sport à l’abandon au coin des rues Jacques Prévert et Monge, deux jeunes sont en train de dealer. Je pense courir plus vite qu’eux, mais j’évite de les regarder de trop près quand même. J’arrive à la Condition Publique par la rue Monge. Déjà, le mur tapissé d’une représentation du quartier pour le festival Pile au RDV a été à moitié arraché et les lambeaux ondulent dans la pluie et le vent. Je tourne à droite le long du boulevard Beaurepaire et jette un œil à travers le portail qui garde l’accès à la mosquée Abou Bakr. Je ne sais que penser des polémiques qui entourent régulièrement certaines figures proéminentes de la communauté musulmane roubaisienne. J’ai grandi dans une ville avec des très importantes communautés religieuses, protestante, juive et musulmane entre autres, et je n’ai pas souvenir d’une ambiance aussi sulfureuse. Autres temps, autres mœurs ? Je continue jusqu’à la zone industrielle au bout du boulevard, qui regroupe Bossu Cuvelier et quelques autres. Heureusement que ces entreprises sont là, mais malheureusement seulement...

Learn More

La Société de la Reconnaissance, c’est aussi prendre soin des seniors (2)

Posted on 3 Juil 2011

Je note avec plaisir que la réorganisation des résidences de santé roubaisiennes mentionnée dans notre billet précédent est maintenant en attente (voir article de Nord Eclair). Cependant, que les familles et syndicats obtiennent gain de cause ou non, ceci n’est qu’une victoire tactique, sur le court terme. Elle ne change pas le fond du problême, à savoir le manque de moyens chronique et surtout une organisation trop binaire entre le maintien à domicile d’un coté et la maison de retraite de l’autre. Nous restons convaincus qu’une troisième voie , à savoir l’habitat collectif pour personnes agées, mériterait d’être étendue. En attendant, le témoignage dans cet article résume parfaitement la situation : « «Quand je vois qu’en fin de matinée, elle n’est toujours pas lavée, ou qu’à partir de 11H, les patients sont parqués, il n’y a pas d’autre mot, en attendant le repas, ou encore qu’à 15h, elle est déjà en « pyjadrap », ça me blesse », témoigne cette dame. Elle ajoute « elle a travaillé toute sa vie, elle nous a aimés, elle nous a élevés, je sais que le personnel fait le maximum mais manque de temps.» » Plus de temps et de moyens pour ceux qui en ont besoin, cela passe aussi par trouver des moyens de laisser leur indépendance à ceux...

Learn More