Santé

La Société de la Reconnaissance, c’est aussi prendre soin des seniors

Posted on 1 Juil 2011

Les personnels des EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) de Roubaix se mobilisent aujourd’hui contre la suppression de 16 postes dans les 3 EHPAD de la ville. Ceci nous pousse à réfléchir sur la manière dont l’accompagnement des 3è et 4è ages est organisé. A l’heure actuelle, entre le maintien à domicile, avec plus ou moins d’aide selon le niveau de dépendance, et le placement en maison de retraite, là aussi plus ou moins médicalisée, il existe assez peu d’alternative. Cependant, nous connaissons tous l’équilibre difficile à trouver, entre le désir de nombre de personnes agées de rester chez elles, et l’angoisse pour la famille et les proches de savoir ces personnes seules, à la merci d’une chute ou de visiteurs malveillants. Nous savons aussi que le départ en maison de retraite, malgré la promesse de conditions de vie plus adaptées, est souvent vécu comme un déracinement et une épreuve, tant pour la personne concernée que pour sa famille. Pourtant, les solutions existent. Dans quelques villes françaises, en particulier en Nord-pas-de-Calais et en Picardie, des béguinages apparaissent, tels la ferme Rouzé à Willems. Ces béguinages sont des habitats collectifs, partenariats entre l’ADAR, les offices HLM et les municipalités, où les résidents sont locataires d’un appartement dans un complexe...

Learn More