Proposition de loi contre la désertification médicale – la situation à Roubaix

Nous saluons la proposition de loi déposée aujourd’hui par Philippe Vigier, Député d’Eure-et-Loir, Secrétaire Général et Porte-Parole du Nouveau Centre, afin de lutter contre la désertification médicale.

La désertification médicale n’est pas qu’un phénomène rural – de grandes villes sont touchées de plein fouet. A Roubaix, ville de 100.000 habitants, on compte 115 médecins généralistes, contre une moyenne de 162 pour 100.000 en France. Ce chiffre cache une réelle disparité entre les quartiers roubaisiens. A Barbieux, on compte 1,8 médecin généraliste pour 1000 habitants. Aux 3-Ponts, 0,4 pour 1000.

 
Epeule
Pile
3-Ponts
Roubaix
France
Généralistes/1000 habitants
1,2
1
0,4
1,2
1,6
 
Cul-de-Four
Hommelet
Barbieux
Roubaix
France
Généralistes/1000 habitants
0,6
1,6
1,8
1,2
1,6

Ce sont les populations les plus pauvres et les moins mobiles qui souffrent le plus de la désertification médicale. L’égalité des droits et l’équilibre des chances passent par une politique volontaire, et la seule logique d’incitation financière adoptée au Parlement en juillet est clairement insuffisante.

Communiqué officiel du Nouveau Centre. 

1 Comment

  1. Proposons aux jeunes médecins, formés dans le nord, de s’installer dans les déserts médicaux de notre region pour une période de 5 ans. Les médecins refusant la proposition se verraient obligés d exercer pour un nombre d années doublées…avec sanction financière à la clé.